Mano Negra

Discographie - Biographie - Voir aussi - Liens

Biographie


Manu Chao - Oscar Tramor (José Manuel Thomas Arthur Chao) (chant, guitare) né le 21 juin 1961 à Paris, France.
Santiago Casariego - Santi , (batterie)
Daniel Jamet - Roger Cageaot (guitare)
Thomas Darnal - Helmut Krumar (clavier)
Joseph Dahan - Jo (basse)
Antonio Chao - Tonio del Borño (trompette)
Pierre Gauthé - Kropol (trombone)
Philippe Teboul - Garbancito (percussions)


L'origine du groupe Mano Negra remonte au milieu des années 80. Manu Chao (Manuel Chao) et Santiago Casariego son cousin, créent avec quelques musiciens le groupe Le Hots Pants. Déjà à l'époque Manu Chao est reconnu sur la scène alternative parisienne comme un musiciens talentueux et son groupe reçoit de bonnes critiques jusqu'à sa soudaine séparation.

 

Antonio Chao, le frère de Manu (connu comme Tonyo del Borneo,) avec le duo originel, projettent de monter un groupe qui laisserait la place à toutes les influences culturelles, tant dans la musiques que dans les textes : La Mano Negra.


En 1988, signé sur le label Boucherie Production, le trio et plusieurs musiciens recrutés dans Paris sortent leur premier album, Patchanka, dont le premier tube est Mala vida. Face au succès soudain le groupe signe alors un contrat avec la Major Virgin, de façon à faire connaître leur musique au travers le monde, quitte à être montrer du doigt par le milieu rock underground qui voit ce contrat comme un acte commercial avant tout.

 

Dès 1988, la Mano Negra se retrouve justement autour du monde sur les scènes de festivals ou de salles en Autriche, Espagne, Hollande, Danemark, Allemagne, mais aussi en Amérique du sud au Pérou, et Équateur. En 1989 la Mano Negra enregistre l'album le plus vendu de leur histoire Puta's Fever avec les tubes King Kong Five et Pas assez de toi.

Bien qu'ayant du mal a pénétrer les marchés anglais et américains, la Mano Negra s'offre le luxe d'une tournée US avec Iggy Pop, et d'afficher complet à Londres.

 

En 1991 l'album King of Bongo est considéré comme le disque le plus "Punk" du groupe. Peu après, Hell of Patchinko est un album live enregistré au japon avec quelques reprise (Chuck Berry, The Clash et Stray Cats) au programme.

Pour se rapprocher de l'idée de création multiculturelle  des débuts, en 1992, la Mano Negra se constituent en troupe de théâtre avec clowns, acrobates et artistes de rue et partent en Amérique du sud à bord d'un cargo, de port en port, dans le cadre d'une tournée mondiale.

 

Fin 93, le nouveau projet du groupe est de relier la côte Colombienne à Bogota en train. En plus des problèmes politiques liés à un tel périple, le voyage voit aussi le départ de plusieurs membres du groupe.

 

Casa Babylon le dernier album de la Mano Negra, enregistré en 1994, est largement influencé par les récentes expériences du groupe, et à donc de sérieuses références Latino.
En 1995 la Mano Negra décide de s'installer en Espagne. A Madrid, de plus en plus de tension se font sentir se qui pousse Manu Chao vers un nouveau projet, "Radio Bemba Sound System". Ce programme radio n'a pas survécu à la séparation de la Mano Negra la même année.

Sorti en 1998, Clandestino est le premier album de Manu Chao sans la Mano Negra.

écouter

Acheter Patchanka sur Amazon.fr

Patchanka

Si le parcours de Manu Chao n'avait été jalonné d'oeuvres décisives, on serait tenté de prêter à cet album des vertus fondatrices. Patchanka, premier disque de La Mano Negra, organisation de bruit et de fureur scénique menée par Mano Chao fut cependant bel et bien l'acte de naissance d'une musique, d'un style de vie, d'un courant dit alternatif. Après l'avènement de cet album et des concerts apocalyptiques qui s'ensuivirent, non, rien ne fut plus pareil. Véritable manifeste d'un nouveau mode, on y décèle les ferments de l'inspiration de celui qui est encore Manuel en cette année 1988. Mais sa manière - par exemple - de traiter le classique de rockabilly "Rock Island Line" comme une rencontre entre le groupe Free et Public Enemy en dit long sur ses intentions. Il y a aussi ces vibrations latino-punk, comme "Noche De Acción", ou "Indios de Barcelona" (la ville devint son QG par la suite) et ces torrides compositions en espagnol, telle "Mala Vida", un des plus beaux titres de Manu et de la Mano. La Patchanka, selon la Mano, était la forme de fête échevelée que le groupe inventait à chaque nouveau concert. Cet album montre combien les braises sont encore rouges.
José Ruiz - amazon.fr

Voir le détail de l'album Patchanka de la Mano Negra

Amazon

regarder

Acheter Mano Negra : Out of time sur Amazon.fr

Mano Negra : Out of time

DVD 1
- Docu Pura Vida : environ 1H15 d'images complètement inédites montées par les membres de la Mano: l'histoire du groupe, images live et studio, entrecoupées d'interviews du groupe et de ceux qui les ont accompagnées dans leur parcours
- Docu Rock & Roll Band : environ 1H d'images live - spectaculaire !
DVD 2
- Docu Tournée générale: 52' - film réalisé en 1990
- PUTA'S FEVER le film - 1er Grand Prix Européen de la Video Musicale, décerné à Théoule sur Mer / O.D.A.C Multimedia / Nuits Video 1990
- Clips
- Bonus : extraits inédits, 1 diaporama photos, 19 audio tracks inédits (remix, face B, total inédits)

Amazon

lire

Acheter Mano Negra et Manu Chao sur Amazon.fr

Mano Negra et Manu Chao

150 pages bourrées de photos & de documents consacrées à l' histoire en images de la bande à Manu Chao des Hot Pants à la Mano Negra. Complet du magnifique Picture-disk avec 10 morceaux. Superbe état. Le meilleur livre sur le groupe. De toute rareté.

Amazon

Liens

Voir aussi sur alerterouge

Artistes

Beautés Vulgaires (les)
Chao Manu
Red Hot Chili Peppers
Zebda

Catégories

Rock  Rock Alternatif  World Music 

partagez !

recherchez !

 

 

Disques par date