AlerteRouge.com, toute la musique  |   Les 98 artistes  | RSS mises à jour alerterouge.com Rejoignez Alerterouge sur Facebook
|  Rechercher :
| Tous les disques par date :   
Tears for fears

BIOGRAPHIE

DISCOGRAPHIE
Elemental
Everybody loves a happy ending
Raoul and the Kings of Spain
Saturnine, martial and lunatic
Secret World - Live in Paris
Songs from the big chair
Tears roll down - greatest hits...
The hurting
The seeds of love

LIENS


CATEGORIES
New Wave
Pop
Rock


VOIR AUSSI
A-ha
Alphaville
Art Of Noise (the)
Beatles (the)
Bowie David
Cure (the)
Depeche Mode
Eurythmics
Indochine
Simple Minds
XTC


Apportez une correction
Ajouter une info, un lien...


Tears for fears

Roland Orzabal, (guitare) né le 22 août 1961 à Portsmouth, Grande Bretagne.
Curt Smith, (chant, basse) né le 24 juin 1961 à Bath, Grande Bretagne.
Chris Hughes, (batterie)
Ian Stanley, né le 28 février 1957.


En 1980, Acting my age est le premier disque enregistré par Roland Orzabal et Curt Smith les deux protagonistes du groupe de Ska  "Graduate".

Un an plus tard, avec Ian Stanley et Manny Elias ils créent une seconde formation,  "History of headache" qui devient rapidement Tears For Fears.

Dans la lignée musicale des Duran Duran, Tears for fears sortent un excellent premier album, The hurting en 1983 mais c’est avec Songs from the big chair ,deux ans après, que le succès montre le bout de son nez avec entre autre les morceaux Shout et Everybody wants to rule the world, deux chansons qui atteindront le sommet des hits-parades américains.

Les Tears for fears qui deviennent alors un duo, sortent leur troisième album en 1989, The seeds of love disque qui ne cache pas son inspiration venue des Beatles, et qui connaitra un belle réussite commerciale à travers le monde avec des chansons comme Sowing the seeds of love, Woman in chains ou encore  Advice for the young at heart.

C’est juste après que Curt Smith quitte le navire pour officiellement, un différent artistique.

En 92, suivant la mise sur le marché de la compilation Greatest Hits '82-92, Orzabal qui signe toujours ses albums sous le nom de Tears For Fears, sort Elemental.

Saturnine, Martial and Lunatic (compilation des faces B) succède à l’album Raoul and The Kings of Spain sorti en 1995.

Curt Smith a monter en 1993 un nouveau groupe,  "Mayfield", après avoir sortie Soul On Board, un album sous son nom.

En 2004, à la surprise générale on annonce la reformation du duo Orzabal/Smith et la sortie de l'album Everybody loves a happy ending. Magnifique album dans la lignée de The seeds of love, toujours très produit et très inspiré par le Sergent Peppers des Beatles.

Un live, suite à un concert organisé par Europe 2 verra le jour en 2006 : Secret World.





Acheter Everybody loves a happy ending sur Amazon.fr
Acheter Everybody loves a happy ending sur Amazon.fr
ECOUTER Everybody loves a happy ending

Magnifique album dans la lignée de The seeds of love, toujours très produit et très inspiré par le Sergent Peppers des Beatles.

Voir le détail de l'album Everybody loves a happy ending de Tears For Fears

Acheter Tears for Fears : Tears Roll Down - Greatest Hits '82-'92 sur Amazon.fr
Acheter Tears for Fears : Tears Roll Down - Greatest Hits '82-'92 sur Amazon.fr

REGARDER Tears for Fears : Tears Roll Down - Greatest Hits '82-'92

Les clips de Tears For Fears entre 1982 et 1989 :
1/ Sowing the seeds of love - 5'37
2/ Everybody wants to rule the world - 4'52
3/ Woman in chains - 6'24
4/ Shout - 6'01
5/ Head over heels - 4'22
6/ Mad world - 3'40
7/ Pale shelter - 4'04
8/ I believe - 4'44
9/ Laid so low (tears roll down) - 4'46
10/ Mothers talk - 3'57
11/ Change - 3'54
12/ Advice for the young at heart - 4'48

Acheter Jean-François Bizot présente la New Wave sur Amazon.fr
Acheter Jean-François Bizot présente la New Wave sur Amazon.fr

LIRE Jean-François Bizot présente la New Wave

Les années 80, la musique, le début du recyclage du passé. Une période d’une grande audace graphique. Des images inoubliables et un texte acéré. Le livre référence des quadras.
De Grace Jones, Mondino à Bowie ou Joy Division, androgynie et transformisme avec Klaus Nomi ou Boy George, des débuts de la world music avec Peter Gabriel à ceux du rap avec Africa Bambataa en passant par le métissage musical de Madness ou des Specials, la découverte de Jean-Michel Basquiat, les créations délirantes et transgenres de Jean-Paul Gautier, etc.
Un livre sur cette période de créativité intense, dont les répercussions sont plus que présentes de nos jours.


Tears For Fears Officiel
Le site officiel de Tears for Fears

Tears For Fears Over Blog
Un site tout en français.






 

Informations légales     © Territoire du Web 1999 - 2017   
Toutes les biographies et discographies sur Google     Mises à jour