AlerteRouge.com, toute la musique  |   Les 98 artistes  | RSS mises à jour alerterouge.com Rejoignez Alerterouge sur Facebook
|  Rechercher :
| Tous les disques par date :   
Wonder Stevie  (Stevie Wonder, Steveland Judkins-Morris)

BIOGRAPHIE

DISCOGRAPHIE
A time to love
Characters
Conversation peace
Down to earth
For once in my life
Fulfillingness' first finale
Hotter than july
I was made to love her
In square circle
Innervisions
Journey throught the secret life...
Jungle fever
Music of my mind
My cherie amour
Natural Wonder
Original musiquarium 1
Signed sealed and delivered
Songs in the key of life
Talking book
The ballad collection
The jazz soul of little Stevie...
The woman in red (BO du film)
Tribute to Uncle Ray
Where I'm coming from
With a song in my heart


CATEGORIES
Funk
Pop
R and B
Soul
Variété Française


VOIR AUSSI
Bee Gees (the)
Sade
Shaggy
White Barry


Apportez une correction
Ajouter une info, un lien...


Wonder Stevie

Steveland Judkins-Morris né le 13 mai 1950 à Sagnaw, Etats Unis.

C'est dans le Michigan qu'est né en 1950 Steveland Judkins-Morris, aveugle de naissance, et futur génie.

Grand admirateur de Ray Charles, il apprend dès l'âge de 5 ans le piano et l'harmonica.
En 1962, il est présenté à Brian Holland (du trio de song-writers Holland/Dozier/Holland), signe à la Tamla Motown, et sort en 1963 son premier 45t, Mother Thank You.

La même année, le génie de 12 ans, comme on l'appelle aux États Unis, enregistre l'album The Jazz Soul Of Llittle Stevie, dans lequel on trouve, Fingertips, un morceau de 7 minutes avec Marvin Gaye au piano et à la batterie.
Le titre est sortie en 45t en deux parties, et c'est Fingertips (part 2) qui emporte les suffrages des programmateurs de radio américaines.
C'est le premier tube de Stevie Wonder.

Premier mais pas dernier, s'enchaînent, Sad Boy, Blowin' In The Wind (reprise de Bob Dylan), Uptight (Everything Is All Right), Shoo Bee Doo Da Day, For Once Iin My Life.
Après I Was Made To Love Her en 1967, Stevie Wonder récidive dans les déclarations d'amour en 1973, avec You Are The Sunshine Of My Life chanson pour Syreeta Wright, sa femme, et titre qui recevra un Grammy award.
You Are The Sunshine Of My Life est extrait de l'album Talking Book dans lequel on trouve aussi Superstition.

Le 5 août 1973, il échappe à la mort dans un accident de voiture, et s'en tire après quatre jours de coma.

Il renégocie un nouveau contrat avec la Motown (120 pages avance t-on) lui assurant 13 millions de dollars et plus de 20% des royalties pendant sept ans (1975 à 1982).

Songs In The Key Of Love en 1976, est le premier disque du nouveau contrat, un disque d'où est extrait, Isn't She Lovely, cette fois ci dédiée à sa fille Aisha.
C'est dans cet album aussi que l'on trouve un hommage à Duke Ellington (Sir Duke).

Toujours prêt à célébrer le monde, en 1980 dans l'album Hotter Than July, c'est le roi du Reggae, Bob Marley, qui est salué dans le titre Master Blaster (Jammin'), et Martin Luther King avec Happy Birthday, chanson pour réclamé l'institution du 15 janvier férié en mémoire du célèbre pasteur.

Réunions, paix, amour, c'est le fond de commerce de Stevie Wonder dont l'hymne pourrait être Ebony and Ivory, chanté en duo avec Paul Mc Cartney en 1982. Ce titre sera le 26ème numéro 1 dans les charts de l'ancien producteur des Beatles, Georges Martin, et le 24éme de Mc Cartney.

I Just Call To Say I Love You, dont une partie a été enregistré au Studio Marcadet à Paris (au cours de la tournée 83) est le succès de Stevie Wonder en 1984 et c'est aussi la première fois qu'il affichera un titre à la première place des charts anglais.

Pour l'anecdote Sacha Distel adaptera cette chanson en français.
En 1985 il sort l'album In Square Circle, et chante dans la formation de stars, Usa for Africa, We Are The World.

C'est dans Characters en 1987 que se trouve le duo avec Michael Jackson enregistré par satellite.

Quatre ans c'est la moyenne entre les disques de Stevie Wonder, et donc si l'album Conversation Peace est annoncé juste après la sortie de Jungle Fever la BO du film de Spike Lee, il ne sortira qu'en 1995.

Conversation Peace, c'est le single For Your Love, mais c'est aussi en invité, les chœurs zoulous de Ladysmith Black Manbazo et la chorale de gospel Sounds of Blackness.

Fin août 1996, il assure le spectacle de la cérémonie de clôture des JO d'Atlanta.





Acheter Songs in the key of life sur Amazon.fr
Acheter Songs in the key of life sur Amazon.fr
ECOUTER Songs in the key of life Deux années de travail pour un album magique et un Stevie Wonder au sommet de son talent.
Acheter Stevie Wonder - Live at Last - A Wonder Summer's Night sur Amazon.fr
Acheter Stevie Wonder - Live at Last - A Wonder Summer's Night sur Amazon.fr

REGARDER Stevie Wonder - Live at Last - A Wonder Summer's Night Le tout premier DVD live d'une légende vivante de la musique américaine, tourné à Londres à l'O2 Arena en Octobre 2008. "Wonder Summer Nights" est la première tournée européenne de Stevie Wonder depuis plus de 10 ans. Ce show tant attendu offre un moment inoubliable, où l'on peut voir l'étonnante prestation toujours aussi intacte de Stevie Wonder entouré de 14 musiciens, dont sa fille Aisha (chœur). La set list retrace une saga musicale hors du commun qui a marqué l'histoire de la musique sur plusieurs générations. Revivez toute une vie d'innovations, d'engagements et de consécrations à travers tous ses classiques légendaires "Superstition", "Signed, Sealed, Delivered, I'm Yours", "Master Blaster", "Living For The City", "I Just Called To Say I Love You", "Sir Duke", "Isn't She Lovely","I Was Made To Love her", "You Are The Sunshine Of My Life"...
Acheter Motown Soul & Glamour sur Amazon.fr
Acheter Motown Soul & Glamour sur Amazon.fr

LIRE Motown Soul & Glamour Michael Jackson, Diana Ross & The Supremes, Marvin Gaye, Smokey Robinson & The Miracles, Stevie Wonder et bien d'autres artistes noirs ont écrit l'histoire de l'une des plus grandes réussites musicales du vingtième siècle. Fondé en 1959 par l'entrepreneur Berry Gordy Jr., le label Motown a eu un impact profond sur la musique enregistrée au cours des années 1960 et bien au-delà, transcendant les clivages de races, de classes sociales ou de générations, comme aucune maison de disques n'a réussi à le faire depuis. Visionnaire, Gordy applique ce qu'il a appris sur une chaîne de montage automobile à un nouveau contexte économique et culturel. Il conçoit une devise artistique (" créer, fabriquer, vendre ") au retentissement planétaire, qui demeure encore aujourd'hui le symbole et la fierté de Detroit. Grâce à ses artistes, musiciens, producteurs et compositeurs, Motown a en effet imprimé sa marque bien au-delà de son époque. Ses arrangements subtils, ses productions immaculées, ses mélodies mémorables, ses rythmiques irrésistibles et ses voix stellaires résonnent ainsi à tout jamais. Symbole de réussite noire, de désir, de rêve et d'une Amérique plus juste, Motown définit le glamour soul pour l'éternité. Cinquante ans après sa fondation, ce livre magnifiquement illustré raconte cette histoire fascinante.






 

Informations légales     © Territoire du Web 1999 - 2017   
Toutes les biographies et discographies sur Google     Mises à jour